Le blog des dirigeants Heureux et des entreprises gagnantes

Méthodes pour des dirigeants heureux

Mes recommandations pour des dirigeantes et des dirigeants zen et performants !

Sport, break, sommeil, relaxation, méditation, échanges en réseau… Quel est votre secret pour rester au top ?

Je traiterai de ce sujet qui me semble prioritaire régulièrement à l’avenir et plus en détail avec l’aide d’experts qui pourront nous éclairer… mais je n’ai pas résisté à l’idée de l’aborder dans ce court article, dès le lancement du blog Ambitieuse pour l’entreprise…

Performance économique de l’entreprise et qualité de l’environnement de travail sont liées…

Aujourd’hui, nous portons aisément la conviction que la performance économique d’une entreprise est liée, entre autres, à la mise en place d’un environnement favorable à l’épanouissement et au bien-être de nos collaborateurs…

Nombre d’entre nous mettons en place des outils et des actions pour rendre les salariés plus heureux, contribuer à leur engagement en leur dessinant un environnement positif et dynamique, nourrir une ambiance conviviale et propice à la cohésion du collectif (en proposant par exemple : du travail à domicile, des moments de rencontre conviviaux, des séminaires d’équipe…)

 Mais qui prend soin des dirigeants et des managers ?

Bon, il est vrai que la dirigeante, le dirigeant et ses managers… sont et doivent être des super héros et des super héroïnes… toujours exemplaires et au top de leur forme, « sachants » et décideurs, leaders, porteurs d’une vision et fédérateurs du collectif !

Sauf qu’un dirigeant ou un manager stressé et épuisé perdra rapidement sa capacité de travail, sa lucidité, son leadership… Comment en effet entraîner ses collaborateurs et fédérer autour d’une vision et d’un objectif de performance si soi-même on ne parvient plus à donner le meilleur de soi ?

Savez-vous qu’un lien direct entre votre bien-être en tant que dirigeant et la performance économique de votre entreprise ou de votre service a été par ailleurs démontré par de nombreuses études récentes ?

Pour éviter de trop tirer sur la corde, pour rester au top de ses capacités, bien des leviers peuvent être activés.

 Sur quels leviers agir pour rester au top ?

Je vous propose quelques actions qui me semblent prioritaires à expérimenter :

Déjà, adaptons notre temps de travail à notre capacité personnelle à rester productif… Si on en croit les études scientifiques, au-delà de 60 heures par semaine, nous devenons improductifs, voire contre productifs !… Combien d’entre vous travaillent plus de 60 heures par semaine, sans compter l’absence de déconnexion le soir et les week-ends ?

2e reco : prendre soin de notre sommeil… à moins de 6 heures de sommeil par nuit, il est difficile de rester efficace (je connais quelques dirigeants hyperactifs qui ont cette chance incroyable de se contenter de quelques petites heures de sommeil par nuit… mais pour le commun des mortels, 6 heures est un minimum !) … Et que diriez-vous d’une micro-sieste pour lâcher prise dans une journée chargée ?

3e levier vraiment indispensable : savoir accorder une place aux loisirs et à tout ce qui permet de « recharger les batteries » et prioritairement l’activité physique et sportive : A chacun son sport ou son activité. Personnellement, c’est la zumba qui me vide la tête et rebooste mon énergie… Certains vont courir, d’autres marcher…

L’essentiel est de prendre le temps de bouger. Et aussi de lire, rire, et pourquoi pas apprendre à « ne rien faire », de temps en temps !

4e piste : Attention aussi à la solitude : le dirigeant est celui qui prend les décisions, tranche, arbitre, ne peut pas tout partager avec les collaborateurs et prend très souvent sur lui pour protéger ses équipes… Et vous, qui vous protège ?

Ce stress chronique, « de fond », peut être difficile à supporter sur le long terme, si le dirigeant est seul pour tout porter. Alors, vive les réseaux professionnels, l’appartenance à une communauté, la rencontre avec d’autres dirigeants, les échanges, le partage…

Pour moi, par exemple, c’est le club APM qui joue ce rôle : quel bonheur de pouvoir rencontrer régulièrement ses pairs de confiance, se confier et partager ses difficultés et ressentis sans aucun risque d’être jugée, et de prendre une bouffée d’oxygène et d’énergie qui permet de repartir boostée pour le mois à venir !

5e levier important : savoir arrêter la machine, faire des breaks réguliers et prendre des congés : c’est à mon sens nécessaire pour garder l’esprit clair et libre, pour maintenir sa capacité à prendre les bonnes décisions…

Enfin, pour évacuer le stress qui est toujours négatif (ne croyez pas ceux qui vous parlent de « bon stress »), n’hésitons pas à oser faire appel aux méthodes de relaxation, sophrologie, méditation, yoga, massages par exemple…

Toutes ces techniques permettent non seulement d’être plus détendus, mais aussi de prendre le recul nécessaire au bon exercice des responsabilités, de renforcer sa concentration, et surtout de retrouver le lien à l’autre et la bienveillance.

Je sais par exemple qu’une simple séance de 20 minutes de sophrologie me permet depuis plus de 15 ans de retrouver une certaine sérénité quand je sens mon esprit s’emballer, ou ma relation à l’autre perdre de sa rationalité et de sa bienveillance !

Enfin, détectez aussi les signaux faibles pour réagir avant que votre santé ne soit menacée :  surveillez les signes d’un découragement, d’une « baisse de votre passion » pour votre métier, une fatigue et un manque de sommeil trop fréquents…

Bref, en synthèse, je vous propose d’apprendre à ne pas, ne plus s’oublier ; savoir se faire du bien ; préserver son équilibre de vie et rester ouvert à soi-même et aux autres… lâcher prise est l’un des secrets du bien-être et de la réussite.

Qu’en pensez-vous ? Appliquez-vous ces quelques principes simples de vie ?

Quel est votre recette personnelle pour rester zen et performant/e ?

 

 

Laisser un commentaire

felis mattis risus luctus Donec non